21 juin 2011

Cinq mois

Elles me sont divines, ces échappées vers vous que j’attends chaque fois comme j’attends l’aurore, lors des nuits sans sommeil, sous la lune dorée. Elles ont effacé le gris de mes chagrins et changé pour longtemps la couleur de mon ciel. Elles éclairent mes jours de la lueur aimée que je lis dans vos yeux et que je garde en moi quand je quitte à regret vos bras pour reprendre ma route. Leur saveur est intacte dans mon souvenir quand les jours loin de vous s‘écoulent doucement. Qu’importe l’avenir, qu’importent les serments quand compte tant l’instant où je marche vers vous, cœur battant, pour retrouver l’envie de prononcer ce mot que me souffle mon coeur : encore.

8 commentaires:

RAINETTE a dit…

T'es fleur bleue Françoise.

jp a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=ZiERFC-ooXo

jp a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=aBaB4bjfYGQ&feature=related

jp a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=OJLTy7yNEqQ

piedssurterre a dit…

@Rainette,
:0)

RAINETTE a dit…

hihi

É. a dit…

Moi aussi.

anne des ocreries a dit…

c'est beau, ça......