20 mars 2013

Brève cuersoise

Je finissais la plonge, un peu lassée par un service interminable quand elles sont arrivées, comme chaque jour ou presque. Elles se sont assises à "leur" table devant le bar, m'ont commandé un chocolat et une tisane, et ont commencé à parler fort avec l'accent chantant d'ici.

- Y a le beau-frère de ma belle soeur qu'est mort la semaine dernière !
- Ah bon ! Et de quoi il est mort ?
- D'un cancer
- Un cancer de quoi ?
- Je sais pas, maintenant, avec les nouveaux cancers, tu peux plus savoir !

5 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Adorables ! :))))

almanachronique a dit…

Ah, les "brèves de comptoir"..Super!!!

le bourdon masqué a dit…

Pour réfléchir un peu sur la volonté de la garde des sceaux de vouloir sortir des ornières tracées par ses prédécesseurs. Après je vous raconterais.
Bzzz...

http://www.franceinfo.fr/justice/la-ministre-de-la-justice-decharge-la-juge-marie-odile-bertella-geffroy-du-doss-923977-2013-03-18

manouche a dit…

T'as raison, moins on en sait mieux on se porte!

Grand-Langue a dit…

Ah, c'est drôle! Faut bien rire.

Grand-Langue