15 décembre 2011

Ah non !

J'écoutais la radio en buvant mon café ce matin, comme toujours un peu distraite et mal réveillée.
Et comme chaque jour, dans le flux incessant des infos destinées à entretenir le climat propice et nécessaire à endormir nos consciences, un intermède étrange, une brève aussi ahurissante que décoiffante : j'entends que cette année, en cette période où le bon peuple n'aspire qu'à bambocher, les ventes de déguisements de soubrette et de masques de DSK explosent. 
Interview à l'appui du lamentable pourvoyeur de cette pitoyable marchandise, et commentaire amusé du journaliste chargé de l'antenne.
Je sais pas pour vous, mais moi, ça me fait pas du tout marrer.


8 commentaires:

manouche a dit…

C'est la triste loi du marché!

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Plus c'est con, plus ça se vend. Il y en a quand même beaucoup d'acheteurs de ce type.
à bientôt,
Bien amicalement,
Roger

almanachronique a dit…

On sait pas finalement jusqu'où ça va descendre....
Marre... je retourne et vais rester au pays des contes de fées... avec vous autres mes cops de toile...
Vous m'empêchez de détester le monde tel que parfois il se montre
BZZZZZZZZZ
P

zoé lucider a dit…

Nooon! Mais si, plus c'est minable plus c'est vendeur. Rgnhhh

McDoodle a dit…

Ouach !

É. a dit…

J'ai commandé le mien !

chambre a dit…

moi, je m'en fous quand j'entends ce genre de trucs. ou plutôt, je ne cherche plus vraiment à capter d'ou ça vient. il n'en reste pas moins que tout le monde parle de celà (chépas, je les connais pas).

http://www.youtube.com/watch?v=Dk32ax7jwdw

Laure K. a dit…

Je ne me lève plus avec la "radio-sape" je prend le temps de brancher une autre musique et de me laisser aller à mon propre état d'âme. Ce n'est que vers midi que je daigne m'intéresser aux déferlantes de mauvaises nouvelles.
Pas avant midi, comme la clope !
:-)