18 octobre 2010

Vide

Il n'est plus que colère et rancune.
Je comprends sans comprendre.
Je ne sais pas.
Je ne sais plus.
J'erre dans la maison vidée de toutes ses affaires.
Je devrais être soulagée.
Mais je ne le suis pas.
Echec.
Tristesse.
Angoisse.






7 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Une bise pour toi, Framboise....on se sent des fois si cons devant la détresse ! L'angoisse, elle vient de la solitude neuve et d'une vie à réinventer. La tristesse, elle vient de la fin de l'histoire. Mais ne crois pas à l'échec, surtout ; personne ne connaît jamais la durée de chaque évènement en cours ; il y a eu quelque chose qui s'est vécu, et qui finit. Ce n'est pas un échec, c'est juste une fin.
La vie s'invente chaque jour.
Mes mots sont maladroits, mais pas ma sympathie. Enfin, j'espère. Tiens bon.

piedssurterre a dit…

Merci Anne.
La tristesse est immense de n'avoir pas réussi à faire en sorte que nos enfants ne soient pas déchirés entre leur père et leur mère. J'avais rêvé d'une nouvelle complicité pour leur faire sentir l'amour que nous leur portons et je suis très déçue que comme la plupart des histoires, la nôtre finisse dans la triste banalité d'un départ agressif et soudain!
Mais ça ira.
Je vais digérer tout ça et me reprendre !
Merci d'être là, c'est chouette de pouvoir croire que la vie s'invente chaque jour, j'ai parfois tendance à l'oublier dans ces moments tourmentés.

manouche a dit…

j'aurais aimé que ce soit une fiction .Si ce n'est pas le cas
je t'embrasse affectueusement et t'assure dans le creux de l'oreille que tu es assez "riche" pour ne pas souffrir de la solitude.oublie le mot échec, il y a seulement des aléas et la vie n'est pas un long fleuve tranquille . ma boule de cristal t'annonce de beaux lendemains ...

helenablue a dit…

Ton petit colis est parti, en espérant qu'il t'amène un peu de douceur et de réconfort...
Des lendemains meilleurs, c'est certain mêe si dans l'épreuve on oublie!
Les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait et parfois elles nous surprennent en bien à l'inverse, alors il faut garder espoir, et puis à notre petite échelle toute mince, on est là!
Je t'embrasse fort.
Blue

piedssurterre a dit…

Merci Manouche et Blue.
Oui, je sais bien que ce n'est qu'un passage un peu douloureux et difficile. Et je sais aussi que l'envie d'être simplement bien me guidera pas à pas vers un renouveau.
La traversée est difficile, tempête dans mon crâne, il y a du vent et des creux et il faut mener la barque à bon port !

zoé lucider a dit…

Du courage, voilà ce que je souffle vers toi. And a good hug!

piedssurterre a dit…

Thanks a lot Zoé !