09 novembre 2010

Goncourt 2010

« J’essaie de ne pas avoir de style ; idéalement, l’écriture devrait pouvoir suivre l’auteur dans les variétés de ses états mentaux, sans se cristalliser dans des figures ou des tics. »

Michel Houellebecq

4 commentaires:

helenablue a dit…

Yes!

É. a dit…

Yup !

manouche a dit…

exactement, ennuyeux un auteur reconnaissable...

Yvan a dit…

Absolument!