26 septembre 2010

Collusions

"Stéphane, t'es riche, t'as une belle maison, t'as fait fortune... Peut-être plus tard y parviendrai-je moi même... C'est la France que j'aime !"
Compliment de Nicolas Sarkozy à Stéphane Richard alors qu'il lui remettait la Légion d'honneur en juillet 2006.

(Stéphane Richard, ancien conseiller de DSK, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, aujourd'hui Président de France Telecom.)


Relevé lors de la lecture d'un entretien avec Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, à propos de leur livre "Le Président des Riches"

2 commentaires:

Accent Grave a dit…

Votre président affirme de drôle de choses!

Ici, il n'a pas la réputation d'être un grand homme, et quand je dis grand, je parle des épaules en montant.

Un puissant financier canadien, Paul Desmarrais, a beaucoup investi dans sa campagne (ils se disent amis) et quand Sarko est venu au Canada, il n'a su dire autre chose que ce que Desmarrais dit tout le temps!

Il s'entend très bien aussi avec Harper, notre actuel premier ministre conservateur, très à droite (contre l'avortement, pour la peine de mort, contre les mariages homo ... etc). Ça donne une idée du bonhomme.

Accent Grave

piedssurterre a dit…

Il s'entend très bien avec tous les chefs d'état qui sont comme lui les valets des puissants. Il bave comme un crapaud arriviste devant le dieu argent. Et qu'importe que le scandale de l'affaire Woerth-Bettancourt précipite ou non sa chute, car il cèdera la place à Dominique Strauss-Khan qui lui, fait depuis toujours partie des nantis et travaillera bien entendu lui aussi pour les mêmes puissants. Il le fait déjà, à la tête du FMI. La boucle sera ainsi bouclée, et on ne pourra rien y changer...même si nous ne sommes pas tous dupes.