12 septembre 2010

Largage dominical#13

Je refusais cet avenir
mais il attendait son heure
tapi dans l'ombre du mensonge

j'avais juste embelli la grisaille
inutile désormais
d’effacer ces milliers de jours 
semblables à une longue nuit 

Je contemple les fissures du mur 
et je me demande 
s’il y aura un autre homme 

Les sourires tristes de mes enfants 
m'implorent de les emporter 
loin de tout ça 

Mais comment le pourrais-je 
moi qui ne tiens plus debout ?