27 septembre 2010

Miroir

«Ce ne sont pas les grands événements qui envoient un homme à l'asile. La mort, il y est préparé, tout comme le meurtre, l'inceste, le vol, le feu, l'inondation. Non, c'est la succession continuelle des petites tragédies.»

Charles Bukowski

6 commentaires:

tasse à café a dit…

j'en sais rien à ce que tu dis. tout le monde doit avoir sa théorie propre... certains s'y retrouveront... bref.

tu viens quand alors ?

piedssurterre a dit…

:0)

tasse à café a dit…

ouais, t'es un ovaire, koa

tasse à café a dit…

poaime :

y'avait l'autre

il est sorti du bar

j'avais 400 euros sur moi

commandée un bière
me souviens plus après

...

retrouvés tous me billets le lendemain
perdue la voiture

achetées des chocolatines

z'avaient pas la monnaie

faisait chier
c'était long

la pute de serveuse était cool

chuis allé au bar commander un café

tout le monde me regardait

la petite arabe de l'hopital psy m'a tendu un journal

je l'ai lu

comme l'année d'avant

tasse à café a dit…

ce que je voulais dire, surtout
c'est que je peux marcher sur l'eau

voilà.

et changer l'eau en vin, aussi.
depuis tout petit.

c'est tout

piedssurterre a dit…

Si tu sais changer l'eau en vin mon JP, je sens qu'on va être copains ! Mais attention, j'aime pas la piquette !