02 avril 2010

l'herbe tendre

D’avoir vécu le cul
Dans l’herbe tendre
Et d’avoir su m’étendre
Quand j’étais amoureux
J’aurai vécu obscur
Et sans esclandre
En gardant le cœur tendre
Le long des jours heureux
Pour faire des vieux os
Faut y aller mollo
Pas abuser de rien pour aller loin
Pas se casser le cul
Savoir se fendre
De quelques baisers tendres
Sous un coin de ciel bleu
Pas se casser le cul
Savoir se fendre
De quelques baisers tendres
Sous un coin de ciel bleu

Serge Gainsbourg

5 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Et voilà que je la chantonne, cette petite rengaine, j'adore, encore un coup t'as mis dans le mille ! Merci ! :)

gaétan a dit…

C'est l'air du printemps ?

piedssurterre a dit…

Gaétan, dans ma tête les saisons sont souvent en désordre.
Oui, aujourd'hui, c'est le printemps. Comment ça va toi ? Je t'envoie plein de bises XXXXXX

zoé lucider a dit…

Ah tiens, je l'entend avec la voix de Michel Simon. Rien que le titre avait enclenché la musique. Merci

helenablue a dit…

Moi itou, j'adore la coquinerie de Michel Simon quand il la chante, c'est croustillant!


Oui, on est bien dans ton bar de potes, Fanfan!