06 avril 2010

Royal

La première fois que j'ai croisé la route de Royal de Luxe, c'était à Calais, en 1994. Ils étaient venus avec leur "géant tombé du Ciel". J'avais été frappée par la poésie de cette créature mystérieusement tombée du ciel, brisant sa cage et disparaissant dans la lumière un matin, laissant sur le sol calaisien mouillé un amas de cordages et de poulies. Ils sont désormais posés à Nantes, et ont collaboré à la création des "Machines de l'Île".
Pour vos yeux, voici la fille du Sultan venue jouer dans un parc avec son éléphant à voyager dans le temps, en 2006 chez nos voisins anglais.

6 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Génial ! ça doit être complétement dingue de voir ça de près !

piedssurterre a dit…

C'est assez impressionnant oui. Et agréable aussi de retrouver l'espace de quelques instants un regard d'enfant sur une géante aux yeux doux. :)

É. a dit…

Je suis passé par là avec Rosie.

piedssurterre a dit…

Suivez le guide...
É a fait des photos très chouettes des merveilleuses machines de ces doux allumés.

Yvan a dit…

Merci pour cette poésie! :-)
Les enfants doivent fliper raide à son passage.

shaton a dit…

"Tombé du ciel" est également le nom d'un vin naturel des Pyrénées Orientales tout à fait excellent, avec un nez animal très prononcé et des arômes en bouche complexes et évolutifs, qui vont de poils de sanglier à fruits exotiques.