28 avril 2010

Roger


Roger Chomeaux, dit "Chomo" était un ermite mystique et un irréductible.

Il disait "Je ne crée pas pour vendre, je crée pour m'étonner".

Il disait aussi "Le critique d'art est un danger public" 
et "Je suis là pour emmerder le monde".

Je me souviens d'un article de Laurent Danchin publié en 1991 dans le magazine Artension où j'étais maquettiste. Et de ma difficulté à sélectionner les photos que nous devions publier pour illustrer son papier.
J'avais envie de tout montrer. 
Cela se passait au temps où on pouvait encore aller voir Chomo dans son Village d'Art Préludien, à Achères la Forêt. 
Il était, entre autres,  un prince des aphorismes. 
Pour en savoir plus sur cet homme hors du commun, C'est par ici
Bon voyage







4 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Tiens, Artension ? je l'ai acheté quelques fois, du temps où je pouvais encore acheter des revues...j'aimais bien.
Chomo, j'en avais entendu parler, merci de me le remettre en mémoire.

piedssurterre a dit…

Oui, le bonhomme était assez complexe et parfois cabotin. Son univers artistique était imprégné des enseignements reçus aux beaux-arts et reniés ensuite. J'aimais beaucoup sa manière de travailler avec ce qu'il trouvait, dans une existence totalement démunie. Cet homme était riche de sa pauvreté matérielle.

helenablue a dit…

Wouahou! J'aime beaucoup... merci Fanfan pour cette découverte.

É. a dit…

Sympa ! Je ne connaissais pas.